HydroLAB FORUM BOINC TEAM - #BOINC #CERN #LHC #ATLAS #CmS #AliCe #LHCb #Astronomie
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AEGIS  ( 23 ) - EXPÉRIENCE - CERN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sph3re
Admin
avatar

Messages : 809
Points : 1352
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 40

MessageSujet: AEGIS  ( 23 ) - EXPÉRIENCE - CERN   Mar 27 Sep 2016 - 2:27

-


AEGIS
Antihydrogen Experiment: Gravity, Interferometry, Spectroscopy








AEGIS utilise un faisceau d’antihydrogène
pour mesurer l’effet de la gravitation terrestre sur l’antimatière
Ce contenu est archivé dans le serveur CDS

Le but scientifique premier de l'expérience AEGIS
(Antihydrogen Experiment: Gravity, Interferometry, Spectroscopy)
est de mesurer directement l'accélération de l'antihydrogène due à la gravitation terrestre (g).
AEGIS est une collaboration rassemblant des physiciens de toute l'Europe.

Lors de la première phase de l’expérience,
les membres de l’équipe d’AEGIS
utilisent des antiprotons du Décélérateur d’antiprotons
pour produire un faisceau d’atomes d’antihydrogène.

Ils envoient ensuite ce faisceau d'antihydrogène
dans un dispositif appelé déflectomètre de moiré
qui, associé à un détecteur de position,
leur permet de mesurer l'ampleur de l'interaction gravitationnelle
entre la matière et l'antimatière avec une précision de 1 %.


Le déflectomètre est doté d'un système de grilles
qui divise le faisceau d'antihydrogène en faisceaux parallèles, c
réant ainsi une structure périodique.

À partir de cette structure,
les physiciens peuvent mesurer
la déflexion du faisceau d'antihydrogène
au cours de son vol horizontal.

En combinant cette mesure avec le temps de vol de chaque atome,
l'équipe d'AEGIS
peut alors déterminer la force gravitationnelle
qui s’exerce entre la Terre et les atomes d'antihydrogène.

L'expérience AEGIS apportera la première mesure directe
d'un effet gravitationnel sur un système d'antimatière.




SOURCE
http://home.cern/fr/about/experiments/aegis


-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org
Vega

avatar

Messages : 218
Points : 302
Réputation : 2
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 50
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: AEGIS  ( 23 ) - EXPÉRIENCE - CERN   Mar 27 Sep 2016 - 23:14

-

ALPHA et AEGIS
L’Antimatière Tombe-t-Elle ?

mardi 2 juillet 2013


Le principal but de l’expérience AEgIS est de mesurer directement (et pour la première fois)
l’accélération gravitationnelle de la Terre
(qui est de la bonne vieille matière)
sur des atomes d’antihydrogène (de l’antimatière, donc).

AEgIS est une vaste collaboration qui regroupe des dizaines de physiciens d’un peu partout en Europe.

L’expérience utilise des atomes d’antihydrogène pour la bonne raison que les antiparticules
les plus aisées à utiliser (positrons et antiprotons), prises seules, sont électriquement chargées.
Or les forces électromagnétiques sont bien plus intenses que ne l’est la gravitation.
On n’arrive tout simplement pas à voir l’effet de la gravitation sur une particule chargée.



Schéma du principe de l'expérience AEgIS (CERN)


Il faut donc fabriquer spécialement des atomes d’antihydrogène, ce qui n’est pas du tout une mince affaire…
Pour fabriquer un faisceau d’atomes d’antihydrogène,
les physiciens utilisent les antiprotons fabriqués au CERN pour les besoins du LHC
et par de complexes manipulations, parviennent à leur ajouter des antiélectrons
qui viennent presque naturellement se mettre en « orbite » des antiprotons
pour former ce que l’on peut appeler de l’antihydrogène.

Ces différentes manipulations sont les suivantes :

   Production de positrons (e+) à partir d’une source de sodium,

   Capture et accumulation d’antiprotons provenant du ralentisseur d’antiprotons du CERN, dans un piège de Penning,

   Production de positroniums (couple électron-positron en interaction électromagnétique de durée de vie très courte) par bombardement de positrons,

   Excitation des positroniums par laser,

   Recombinaison en antihydrogène par échange de charge entre les positroniums et les antiprotons refroidis (avec éjection des électrons).

  Formation d’un faisceau horizontal par accélération Stark (champs électriques inhomogènes)


Le faisceau d’antihydrogène ainsi produit est horizontal.
Il est ensuite envoyé (sous vide bien sûr) dans un dispositif qu’on appelle un déflectomètre de Moiré.
Le déflectomètre de Moiré sépare le faisceau initial en deux faisceaux parallèles qui forment une structure périodique.
C’est grâce à la mesure précise de cette structure périodique
que les physiciens parviennent à évaluer le mouvement des antiatomes par rapport à l’horizontale.

Le déflectomètre est couplé à un détecteur sensible à la position des particules, et qui permet alors de mesurer
la différence observée à l’arrivée de l’altitude par rapport à l’altitude d’origine du faisceau.
Ensuite, l’intensité de la force de gravitation à l’œuvre est déterminée en connaissant le temps de vol de ces antiatomes
entre le moment de leur formation et celui de leur arrivée.

Les physiciens peuvent en déduire si les atomes d’antihydrogène tombent comme de l’hydrogène, si ils tombent plus vite ou moins vite, ou bien si ils… montent !



Vue d'ensemble de l'expérience AEgIS (CERN)

Vous l’aurez compris, nous n’avons pas encore la réponse.
L’expérience vient tout juste de démarrer
et le processus d’élaboration du faisceau d’antiatomes comme on l’a vu est très complexe.

Source - http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2013/07/antigravitation-aegis-antimatter.html

-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org/
 
AEGIS  ( 23 ) - EXPÉRIENCE - CERN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remboursement CERN
» Le multivers d'Aegis et les crossovers.
» CERN
» LHC du Cern panne bizarre intervention des chrononautes?
» CERN : on va réccupérer (un peu) d''argent!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HydroLAB FORUM :: ------------ < ------ SCIENCES / ASTRONOMIE / ASTROPHYSIQUE / CLIMATOLOGIE / DIVERS ------ > ------------ :: PHYSIQUE PARTICULES CHIMIE - SCIENCES BOINC :: LE CERN - LHC / ALICE ATLAS CMS LHCb-
Sauter vers: