HydroLAB FORUM BOINC TEAM - #BOINC #CERN #LHC #ATLAS #CmS #AliCe #LHCb #Astronomie
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ATLAS  ( 8 ) - DÉTECTEUR - CERN - LHC [ EN COURS ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sph3re
Admin
avatar

Messages : 809
Points : 1352
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 40

MessageSujet: ATLAS  ( 8 ) - DÉTECTEUR - CERN - LHC [ EN COURS ]   Jeu 16 Juin 2016 - 5:54

-


Le détecteur
ATLAS

A Toroidal LHC ApparatuS


RÉSUMÉ
Détecteur Polyvalent / Généraliste



Le détecteur ATLAS





ATLAS (acronyme de A Toroidal LHC ApparatuS : -
dispositif instrumental toroïdal pour le LHC -
qui utilise un électro-aimant toroïdal
où le champ magnétique se referme sur lui-même dans l'air,
sans l'aide d'un retour de fer1)
est l'une des 5 expériences du collisionneur LHC au CERN.

Il s'agit d'un détecteur de particules semblable à CMS,
mais de plus grande taille et de conception différente.
Il a pour tâche de détecter le boson de Higgs,
des particules supersymétriques (SUSY).
Ces dernières sont prédites par des théories mais n'ont été détectées expérimentalement qu'en 2012 2,3.

En novembre 2007,
ce super détecteur a fait l'objet d'essais intensifs et de simulations

et son fonctionnement dépend de la mise en route des faisceaux du LHC.
Les premiers faisceaux ont été injectés dans le LHC fin 2009.




Description

Structure cylindrique en pelure d'oignon


Il a la forme d'un cylindre de 22 mètres de diamètre
pour environ 40 mètres de longueur,
et un poids de 7 000 tonnes.

Il est axé sur la ligne des faisceaux qui la traversent de part en part.

La structure solénoïdale doit recouvrir la région dans laquelle les particules sont émises.
Le cylindre présente des couches superposées à partir du point de collision.

Sur la photographie ci-contre,
on distingue 6 des 8 électro-aimants supra-conducteurs disposés en « tranches »
autour de l'axe central :
ils sont refroidis à 1,9 K par de l'hélium liquide superfluide
et destinés à créer un champ magnétique toroïdal de plus de 8 teslas.

L'énergie stockée dans ce champ suffirait à faire fondre 50 tonnes de cuivre.
Chaque élément de ce détecteur
est muni de capteurs très sensibles,
pour pouvoir en ajuster l'emplacement à moins de 5 microns près.

Le détecteur est à 80 mètres sous terre, au point 1 du LHC.
La salle d'ATLAS a une hauteur de 40 mètres,
une longueur de 55 mètres et une largeur de 35 mètres,
et 11 000 tonnes de béton ont servi à consolider la voûte.
Les communications avec la surface se font au moyen de 2 puits verticaux de 80 mètres de profondeur.



ATLAS est un puzzle technologique géant,
constitué essentiellement de 4 couches concentriques :




   Détecteur interne :

c'est un détecteur de traces (trajectographe) en silicium, destiné à suivre le passage des particules dès leur formation ; il est cylindrique et structuré en pelure d'oignon associé à un électro-aimant solénoïdal interne supraconducteur de 2 mètres de diamètre qui crée un champ de 2 teslas (20 000 gauss) et nécessite un courant de 7 600 ampères. La bobine de l'électro-aimant et le calorimètre sont refroidis par le même cryostat. Il est composé, au centre, d'un détecteur à pixels qui s'étage sur trois couches positionnées à 5,9 et 12 cm de l'axe. Puis le SCT (semiconductor tracker) composé de quatre tonneaux concentriques de deux couches chacun, à 30 et 52 cm des faisceaux, représentant 4 088 modules de silicium sur 60 m2. Enfin le TRT (transition radiation tacker) qui est un ensemble de 50 000 pailles de 4 mm de diamètre, entre 56 et 107 cm de l'axe.



   Calorimètre électromagnétique :

un détecteur de particules électromagnétiques à échantillonnage. Structure en « mille feuilles » et « en accordéon » de plomb (70 tonnes) et d'argon liquide (45 m3). Il forme un tonneau cylindrique de 6,8 m de longueur, avec un rayon interne de 1,15 m et un rayon externe de 2,25 m.



   Calorimètre hadronique :

c'est un détecteur de hadrons, particules qui ne sont pas arrêtés par les premiers détecteurs ; de structure cylindrique aussi et pesant 700 tonnes. Son rayon interne est de 2,3 mètres, son rayon externe de 4,2 mètres. La partie centrale est formée de 64 modules trapézoïdaux composés de 600 000 plaques de fer de 6 mm d'épaisseur et de 3 mètres de longueur (élément absorbant) et de 400 000 tuiles de scintillateurs en polystyrène transparent de 3 mm d'épaisseur (élément actif). Ces éléments sont perpendiculaires aux faisceaux. La lumière engendrée est proportionnelle à l'énergie déposée par les hadrons dans le scintillateur.



   Un détecteur de muons

(à peu près les seules particules à l'atteindre,
avec les neutrinos,
les autres étant stoppées par les détecteurs intérieurs) :
-
construit autour d'un électro-aimant supraconducteur externe
composé de 8 modules de tores rectangulaires disposés en étoile.
Ils font 25 mètres de long pour les parties les plus externes.
Les huit toroïdes engendrent un champ cylindrique qui parcourt l'espace magnétisé en boucle autour de la partie centrale.
Les bobines supraconductrices sont maintenues à -268 ℃.
Le courant qui les parcourt est de 20 000 ampères.
Ce détecteur externe est composé de chambres à muons qui utilisent la technique des pailles comme le TRT et couvrent 10 000 m2.
En octobre 2007 les huit roues à muons sont en place.
Elles font 25 mètres de diamètre et pèsent entre 40 et 50 tonnes.
Elles supportent chacune 80 chambres de précision ou 200 chambres de déclenchement.
Il reste à installer deux roues plus petites et les chambres des extrémités.

   Les neutrinos ne sont pas détectés mais on peut calculer leur fuite
en mesurant l'énergie manquante dans les événements reconstruits
en comparant la somme des impulsions des différentes particules à l'énergie totale fournie par la collision (principe de la conservation de l'énergie).











SOURCE
https://fr.wikipedia.org/wiki/ATLAS_(d%C3%A9tecteur)



-


Dernière édition par Sph3re le Lun 26 Sep 2016 - 23:36, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org
Sph3re
Admin
avatar

Messages : 809
Points : 1352
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 40

MessageSujet: ATLAS - LIENS - CERN - LHC   Jeu 16 Juin 2016 - 6:00

-

ATLAS   LIENS


ATLAS   Sur   Facebook   https://www.facebook.com/ATLASexperiment/


ATLAS   Projet   BOINC   http://atlasathome.cern.ch/index.php


ATLAS   Compte   BOINC   http://atlasathome.cern.ch/home.php


Twitter  ATLAS  Exp  :
https://twitter.com/ATLASexperiment




-


Dernière édition par Sph3re le Lun 26 Sep 2016 - 20:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org
Sph3re
Admin
avatar

Messages : 809
Points : 1352
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 40

MessageSujet: Re: ATLAS  ( 8 ) - DÉTECTEUR - CERN - LHC [ EN COURS ]   Jeu 16 Juin 2016 - 6:30

x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org
Sph3re
Admin
avatar

Messages : 809
Points : 1352
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 40

MessageSujet: Re: ATLAS  ( 8 ) - DÉTECTEUR - CERN - LHC [ EN COURS ]   Lun 26 Sep 2016 - 15:22

Un Higgs se désintègre en deux Taus dans le détecteur ATLAS

ATLAS, 30/05/2012 20:31

Un boson de Higgs se désintègre en deux leptons Tau (cônes d'azur),
qui se désintègre ensuite en soit un électron (ligne bleue) ou un muon (ligne rouge)





http://home.web.cern.ch/fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org
Sph3re
Admin
avatar

Messages : 809
Points : 1352
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 40

MessageSujet: Re: ATLAS  ( 8 ) - DÉTECTEUR - CERN - LHC [ EN COURS ]   Lun 26 Sep 2016 - 16:57

21 Mai 2015
1ères collisions de protons à 13 TeV
Qui créent des gerbes de particules dans le détecteur ATLAS (Image : ATLAS)

-





SOURCE
http://home.cern/fr/about/updates/2015/05/first-images-collisions-13-tev


-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ATLAS  ( 8 ) - DÉTECTEUR - CERN - LHC [ EN COURS ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
ATLAS  ( 8 ) - DÉTECTEUR - CERN - LHC [ EN COURS ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le détecteur de mensonges - 1er cours de l'année
» Que vaut réellement une EQ6/Atlas en astrophoto ?
» Stromatolithe de l'Anti-Atlas
» détecteur ouverture et baie vitrée
» fixation détecteur d'ouverture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HydroLAB FORUM :: ------------ < ------ SCIENCES / ASTRONOMIE / ASTROPHYSIQUE / CLIMATOLOGIE / DIVERS ------ > ------------ :: PHYSIQUE PARTICULES CHIMIE - SCIENCES BOINC :: LE CERN - LHC / ALICE ATLAS CMS LHCb-
Sauter vers: